Télécharger et éditer les calendriers et agendas de 2015 - 2016 et 2017 en format word, PDF et Excel gratuitement.

Origine et histoire du calendrier

Origine et histoire du calendrier : le calendrier romain, julien, grégorien, républicain.

Le calendrier, ça sert à quoi ?

Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps.
Le calendrier permet d’une part de situer le passé, d’autre part d’organiser l’avenir. Mes petits enfants expriment souvent le temps en nombre de « dodos ». Les adultes utilisent un système beaucoup plus compliqué, le calendrier, qui n’est même pas basé sur le système décimal. Un nombre important d’unités de mesure élémentaires (seconde, minute, heure, jour, semaine, mois, trimestre, semestre, année, siècle) sont à notre service pour rythmer notre vie, et nous en abusons parfois, par exemple avec l’expression « Attends une seconde ».
De nos jours, le calendrier est souvent associé à un agenda et à une montre. Ces trois outils nous permettent principalement d’organiser notre vie sociale et nos activités. Même l’ermite ne peut pas s’en passer. Sans eux, nous ne pourrions pas arriver au travail ou à un rendez-vous à l’heure, poser nos congés, partir en vacances, cultiver notre jardin, fêter les anniversaires, commémorer les événements importants, etc..

Histoire du calendrier

Meme si les hommes préhistoriques n’avaient pas de calendrier, ils avaient déjà une bonne notion du temps en comptant simplement les jours. Plus tard, les hommes se sont aperçus que la forme de la lune changeait au fil des jours, avec un cycle d’environ 30 jours. Ils ont alors inventé les mois. Plus tard encore, ils ont appris à connaître les saisons, avec un cycle d’environ 12 mois, correspondant à une année. Les hommes se sont aussi intéréssés au temps qui passe dans une journée, entre le lever du jour et la tombée de la nuit. En plantant un baton dans le sol, ils ont vu l’ombre tourner autour du bâton. C’est « l’heure qui tourne ». Cette méthode ne pouvant pas fonctionner pendant la nuit, ils ont eu l’idée de faire couler, petit à petit, de l’eau d’un récipient à un autre, et ainsi, de voir « le temps qui s’écoule ». Les expressions que nous utilisons aujourd’hui ne sont donc pas fortuites.

Le calendrier actuel est le calendrier grégorien. Même le calendrier Chinois, en vigueur en Chine jusqu’au 1er janvier 1929, a lui aussi été remplacé par le calendrier grégorien.

Si le calendrier nous permet aujourd’hui de bien comprendre l’astronomie, l’astronomie a d’abord permis de créer le calendrier !
Depuis toujours, les calendriers sont basés soit sur les lunaisons (la lunaison est une période d’environ 29 jours et demi pendant laquelle la lune effectue un tour complet autour de la terre), soit sur la révolution de la terre autour du soleil, qui s’effectue en une année, soit sur un système hybride, dit luni-solaire. Les religions ont aussi influencé l’élaboration des calendriers.

Le premier calendrier chinois aurait été créé en 2637 avant JC, par l’empereur Jaune. Les chinois avaient pour habitude de remettre à zéro l’année du calendrier à chaque début de règne d’un empereur.
Chez les babyloniens, la durée des mois était basée sur les lunaisons. L’année était composée de 12, 13, ou même 14 mois, pour être en accord avec le système solaire.
Le calendrier musulman est un calendrier lunaire. Le premier jour de chaque mois est celui qui correspond à la nouvelle lune : en conséquence, le premier jour du mois n’est pas le même dans chacun des pays du monde. L’année compte 354 jours : en conséquence, les saisons calendaires se décalent d’une année sur l’autre, par rapport aux saisons solaires.
Le calendrier hébraïque sert à calculer les dates des fêtes religieuses juives. La journée commence à la tombée de la nuit : la durée d’un jour est donc à la fois fonction de la saison et de la localisation. Le mois est la période de 29 ou 30 jours pendant laquelle la lune effectue une rotation autour de la terre. Une année compte soit 12 mois, c’est à dire 354 jours, soit 13 mois. Les années de 13 mois sont des années embolismiques.
Les égyptiens utilisèrent d’abord un calendrier lunaire, puis ils adoptèrent un calendrier solaire. L’année du calendrier égyptien était alors composée de 12 mois de 30 jours, plus 5 jours à la fin du 12ème mois.
Les grecs ajustèrent d’abord la durée des mois sur les lunaisons. L’année du calendrier grec comportait 12 mois de 29 ou 30 jours, soit 354 jours, auxquels ils ajoutaient un 13ème mois tous les 2 ou 3 ans. Au VIIIéme siècle avant JC, ils adoptèrent un calendrier luni-solaire, composé d’une période de 8 ans dite octaétéride. Aux 12 mois de 29 ou 30 jours, ils intercalaient trois mois supplémentaires pour obtenir 2922 jours par période de 8 ans, soit une moyenne de 365,25 jours par an.
Plusieurs calendriers se succédèrent pendant la civilisation romaine.
Le calendrier romain de Romulus comptait 10 mois de 30 ou 31 jours, du 1er Mars au 30 Décembre, soit 304 jours. Les mois de Septembre, Octobre, Novembre, et Décembre portaient bien leur nom, puisqu’à l’époque, c’était respectivement les septième, huitième, neuvième et dixième mois de l’année. L’année commençait donc le 1er mars.
Ce calendrier était donc encore approximatif : 3 années suffisaient pour décaler le solstice d’été au mois de décembre, et la rentabilité agricole s’en trouvait affectée à cause des semis effectués à la mauvaise période.
Vers 700 avant JC, le roi romain Numa Pompilius y ajouta les mois de janvier et février, pour obtenir une année de 12 mois. Chaque mois comportait 29 ou 30 jours, sauf février, qui comptait déjà 28 jours. L’année comportai ainsi 355 jours, et un mois supplémentaire de 29 jours était ajouté tous les 4 ans.
Vers 450 avant JC. le calendrier romain républicain comptait 12 mois, plus un mois tous les 2 ans, ce qui donnait en moyenne une année de 366,25 jours.
En 46 avant JC, Jules César créa le calendrier julien, avec l’aide de l’astronome Sosigène d’Alexandrie. L’année 46 avant JC fut une année de 445 jours, pour rattraper le retard lié au calendrier précédent, et le premier jour de l’année fût le 1er janvier. Le calendrier julien a été la référence de 45 avant JC à 1582 après JC. Il comptait déjà 12 mois de 28, 30, ou 31 jours, avec des années bissextiles.
Le calendrier grégorien, du nom du pape Grégoire XIII, fut décrété en 1582. C’est ce pape qui a réformé le calendrier julien de l’époque. Cette réforme a surtout consisté à supprimer 10 jours au calendrier. A cette époque, les conséquences de cette décision étaient beaucoup moins importantes que de nos jours, mais le calendrier grégorien a été accepté plus ou moins tardivement dans les différents pays du monde, en fonction de leur religion dominante. Les protestants et les orthodoxes eurent du mal a reconnaître le pouvoir de l’église catholique sur le temps. La mise en place du calendrier grégorien dans le monde en général, et l’Europe en particulier, s’est ainsi échelonnée jusqu’au siècle dernier :
Pour les catholiques de Rome, d’Espagne et du Portugal, les journées du 5 Octobre au 14 Octobre 1582 n’ont jamais existées. Au jeudi 4 octobre 1582 du calendrier julien, succède le vendredi 15 octobre 1582 du calendrier grégorien.
Pour les français, le lendemain du dimanche 9 décembre 1582 du calendrier julien était le lundi 20 décembre 1582 du calendrier grégorien.
En Europe, l’Allemagne adopta le calendrier grégorien en 1699, le Danemark en 1700, l’Angleterre en 1752, la Grèce en 1916, et la Russie en 1918.
En 1699, la Suède décida courageusement de passer progressivement au calendrier grégorien à partir de 1700, mais après quelques hésitations, elle revint au calendrier Julien en 1711, et créa le 30 février 1712 pour se synchroniser. Elle adopta finalement le calendrier Grégorien en 1753, décidant ainsi que le lendemain du 17 février 1753 serait le 1er mars 1753.
Les japonais adoptèrent le calendrier grégorien en 1873, mais le calendrier japonais est encore utilisé de nos jours pour la célébration des fêtes.
En Chine, le calendrier chinois fut remplacé par le calendrier grégorien le 1er Janvier 1929.
En France, en 1793 (Convention du 5 Octobre 1793), le calendrier grégorien fut remplacé par le calendrier républicain :
Le calendrier républicain comptait 12 mois de 30 jours, plus 5 ou 6 jours non rattachés à un mois : Vertu, Génie, Travail, Opinion, Récompenses, et la fête de la révolution pour les années bissextiles.
Les décades (périodes de 10 jours) étaient utilisées à la place des semaines, chaque mois comprenant donc 3 décades. Les différents jours de la décade étaient primidi, duodi, tridi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octidi, nonidi et décadi. Le fait d’abolir le dimanche et de chômer un jour sur dix, le décadi, fût diversement apprécié…
Les mois furent tous renommés, et les saints furent abandonnés au profit de noms de fruits, d’animaux, de plantes et d’outils.
La proclamation de la république, le 22 Septembre 1792, correspondait à la fois à un jour d’équinoxe (le jour et la nuit sont égaux… tout un symbole !), et, rétroactivement, au 1er jour de l’an UN du calendrier républicain.
Les douze mois du calendrier républicain sont les suivants :
Les mois du printemps : Germinal, Floréal, Prairial.
Les mois d’été : Messidor, Thermidor, Fructidor.
Les mois d’automne : Vendémiaire, Brumaire, Frimaire.
Les mois d’hiver : Nivôse, Pluviôse, Ventôse.
En fait, le calendrier républicain ne sera utilisé que par l’état, l’armée, et quelques révolutionnaires. La raison principale de cette utilisation minimaliste du calendrier républicain est d’une part que le changement était trop important, d’autre part que les français restaient attachés aux traditions. Et pourquoi un calendrier républicain spécifique à la France, alors que même l’Angleterre avait adopté le calendrier grégorien.
Le 9 septembre 1805, Napoléon Bonaparte jugea utile d’abandonner le calendrier républicain et de revenir au calendrier grégorien : l’année 1806 commença donc à nouveau le 1er janvier pour les français.
Aujourd’hui, à notre époque d’ouverture des frontières, nous ne pouvons que féliciter Napoléon, du moins sur ce point là : pourrions-nous imaginer une monnaie européenne et un calendrier républicain en usage en France seulement ?
Quelques unités de temps

Le jour (en latin : astre, dieu ou jour de repos. )
Pour les puristes, et par opposition à la nuit, le jour est l’intervalle de temps qui sépare le lever et le coucher du soleil. Si on adopte cette définition, la durée d’un jour varie d’une part en fonction de la saison, d’autre part en fonction du lieu. Ainsi, au pôle Nord et au pôle Sud, la durée d’un jour peut atteindre 6 mois !
Ramené au calendrier, le jour est une unité de temps de 24 heures, soit 1440 minutes, ou 86 400 secondes, sauf :
le 31 décembre 2008, ainsi que le 31 décembre 2005, ou une seconde a été ajoutée pour ajuster l’écart entre l’horloge atomique et la rotation de la terre. La durée du 31 décembre 2008 est donc de 86401 secondes ! En effet, depuis 1972, la durée d’une seconde, jusqu’alors basée sur la rotation de la terre, est maintenant calée sur les horloges atomiques. Et ce sont d’ailleurs ces horloges atomiques qui ont permis de confirmer que si la durée d’une seconde ne varie pas, la durée de la rotation de la terre, elle varie : la durée du jour s’allonge de une à deux millisecondes par siècle, à cause d’un ralentissement de la rotation de la Terre.
De multiples expressions font honneur au jour : Agir au grand jour, Belle comme le jour, Demain, il fera jour, Donner le jour, Mettre à jour, Voir le jour, Le grand jour.
Accès à l’éphéméride journalier, qui regroupe sur le même page votre agenda, la météo du jour, les actualités, le dicton du jour, les événements historiques du jour, et votre horoscope.
La semaine :
cette période de 7 jours consécutifs, du lundi au dimanche, remonte au temps des Chaldéens (XIème au VIème siècle avant JC), chacun des jours étant représenté par une des 7 planètes connues à cette époque: Saturne, Jupiter, Mars, Soleil, Vénus, Mercure, et la Lune. Uranus et Neptune étaient encore inconnus, et le Soleil était une planète comme la Lune.
La correspondance entre ces « planètes » et les jours de la semaine est donc la suivante :
lundi : jour de la Lune
mardi : jour de Mars
mercredi : jour de Mercure
jeudi : jour de Jupiter
vendredi : jour de Vénus
samedi : jour de Saturne
dimanche : jour du Soleil
La semaine est une période importante dans la vie de tous les jours :
La religion chrétienne fixe le dimanche comme jour de repos, le premier jour de la semaine étant le lundi. Pour la religion juive, le samedi est un jour de repos, et la semaine commence le dimanche. La religion musulmane célèbre le vendredi comme jour de prière et de repos, et la semaine commence le samedi. Pour l’affichage du calendrier hebdomadaire et des calendriers en tableau, vous pourrez choisir le premier jour de la semaine, par exemple en fonction de votre religion ou des coutumes de votre pays (Options, mise en page du calendrier…)
Le droit du travail donne à la semaine une signification particulière, dans la mesure où c’est la durée du travail hebdomadaire qui est fixée : (40 heures, 39 heures, 35 heures), avec comme conséquence, le calcul des heures supplémentaires.
Le rythme de la vie est souvent basé sur la semaine : réunions hebdomadaires, programmes de télévision, spectacles, organisation des programmes scolaires, etc.
Chaque semaine porte un numéro dans l’année : la semaine qui porte le numéro 1 est celle qui contient le premier jeudi de l’année (norme ISO 8601).
Accès direct au calendrier hebdomadaire :
Avec le calendrier hebdomadaire, vous pouvez saisir votre agenda en cliquant dans une case, et saisir des notes hebdomadaires en cliquant sur le pied de page en bas du calendrier.
Le mois.
A l’origine, le mois était l’unité de temps principale des calendriers lunaires. La lune effectue le tour de la terre en une période de 27 jours et environ 8 heures. Comme la terre tourne autour du soleil, dans le même sens que la lune tourne autour de la terre, la duréee apparente, pour un terrien, de la révolution de la lune autour de la terre, est de 29 jours et environ 12 heures. Dans les faits, cette période, appelée lunaison, change en fonction des mois, et même des années.
Le calendrier grégorien est un calendrier solaire, basé sur une année de 365 ou 366 jours, ce qui explique que la durée moyenne d’un mois est supérieure à la durée moyenne d’une lunaison.
La plupart des mois doivent leur nom au calendrier romain de Romulus :
Janvier et février n’existaient pas dans le calendrier de Romulus. Leur origine est donc un peu plus récente. récente. Janvier (Januarius) doit son nom au dieu romain Janus. Février (Februarius), consacré à Neptune, a pour origine le mot latin ‘Februare », qui signifie ‘purifier’.
Mars (Martius) doit son origine au dieu romain Mars, dieu de la guerre.
L’origine du mois d’Avril (Aprilis) est incertaine. Ce mois est-il dédié à la déesse grecque Aphrodite, ou à la déesse romaine Vénus ? Peut importe, il s’agit toujours de la déesse de l’amour. En latin, Aprilis signifie ‘Ouvrir’, et Avril est le mois ou s’ouvrent les fleurs.
Mai (Maius mensis) a pour origine la déesse romaine Maia.
Juin(Junius) doit son nom à la déesse romaine Junon, femme de Jupiter, déesse du mariage.
L’origine des mois de Juillet et Août est aussi un peu plus récente. Le nom du mois de Juillet (Julius) fut donné en l’honneur de Jules César, en 38 avant JC, et c’est l’empereur Auguste qui créa le mois d’Août, en l’an 8 avant JC. Si ces deux mois font 31 jours, c’est parce qu’Auguste ne pouvait accepter que son mois comporte moins de jours que celui de Jules César.
Avant ces évolutions, Juillet et Août étaient respectivement appelés Quintilis (cinquième) et Sextilis (sixième), du fait que l’année débutait en Mars.
Les mois de Septembre (sept), Octobre (huit), Novembre (neuf) et Décembre (dix) sont respectivement les septième, huitième, neuvième et dixième mois du calendrier de Romulus.
Avec les calendriers mensuels, vous pouvez saisir votre agenda en cliquant dans une case, et saisir des notes mensuelles en cliquant sur le pied de page en bas du calendrier.

Les calendriers mensuels
En colonne En tableau

Le trimestre est une unité de temps utilisé dans l’enseignement, ainsi que dans les entreprises, pour marquer des périodes intermédiaires dans l’année, faire des bilans scolaires, financiers ou commerciaux.
Avec les calendriers trimestriels, vous pouvez saisir votre agenda en cliquant dans une case, et saisir des notes trimestrielles en cliquant sur le pied de page en bas du calendrier.

Les calendriers trimestriels
Civils Scolaires
1er trimestre Septembre à décembre
2ème trimestre Janvier à Avril
3ème trimestre Avril à Juillet
4ème trimestre

Le semestre permet de faire le point au milieu d’une année civile.
Avec les calendriers semestriels, vous pouvez saisir votre agenda en cliquant dans une case, et saisir des notes semestrielles en cliquant sur le pied de page en bas du calendrier.

Les calendriers semestriels
En colonne Photo
en haut ou en bas Photo
au milieu
1er semestre 1er semestre 1er semestre
2ème semestre 2ème semestre 2ème semestre

L’année n’a pas toujours commencé le premier Janvier, et elle n’a pas toujours comporté 365 ou 366 jours.
L’année est définie comme étant la période pendant laquelle la terre effectue une rotation autour du soleil. Aujourd’hui, nous savons que cette période est égale à 365,2422 jours, mais nos ancêtres n’ont pas toujours été aussi précis, et de nombreux ajustements ont été effectués au cours de l’histoire :
Les calendriers égyptiens grecs, et romains commençaient le 1er mars.
Avec le calendrier julien, Jules César fit commencer l’année le 1er janvier.
Charlemagne ramena le début de l’année au 1er Mars. Les premiers rois de France catholiques décidèrent que l’année commencerait à Pâques, d’où la tradition des cadeaux faits le 1er Avril. Et pour faire simple, une année comportait alors onze ou treize mois.
Le 9 Août 1564, au château de Roussillon, dans l’Isère, Charles IX et sa maman, Catherine de Médicis, décidèrent que l’année 1565 commencerait le 1er Janvier, en signant l’Edit de Roussillon. Cet événement est moins connu mais plus intelligent que le massacre de la Saint Barthélémy, qui eu lieu sous le règne de ce même roi, à partir du 24 Août 1572. L’année 1565 est ainsi la première avec à la fois de vrais cadeaux offerts le 1er Janvier, et avec de faux cadeaux offerts le 1er Avril. Les farces et blagues du 1er Avril datent de cette année.
En 1582, le calendrier grégorien fut adopté par la France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Autriche et la Pologne. Aussi, les rois de France suivants, qui pensaient sans doute déjà à l’Europe, jugèrent prudent de ne pas changer l’ordre des choses.
En 1792, la « république » décida à juste titre de tout changer, y compris le calendrier…. L’année débuta alors le 22 Septembre.
En 1805, Napoléon Bonaparte, empereur qui passait par là, jugea utile de revenir au calendrier grégorien, qui commença donc de nouveau le 1er Janvier.
De nos jours, on distingue principalement l’année civile, qui commence le 1er Janvier, et l’année scolaire, qui commence début Septembre. Dans les entreprises, le décompte des congés annuels est parfois fait à partir de Mai ou de Juin, et la date de l’arrêté comptable n’est pas obligatoirement fixée au 31 Décembre. Aussi, l’intérêt d’un calendrier annuel qui ne commence pas en Janvier est évident. Avec le calendrier glissant, on peut fabriquer un calendrier sur mesure en donnant le mois de départ et le mois d’arrivée.
Le calendrier grégorien est un calendrier solaire, basé sur une année dont la durée moyenne est exacterment égale à la révolution de la terre autour du soleil , soit 365,2422 jours. Pour éviter que le nombre de jours de chaque année soit un nombre sécimal, une année compte donc soit 365 jours, soit 366 jours.
Les années non bissextiles comportent 365 jours alors que les années bissextiles comptent 366 jours. Une année bissextile est soit divisible par quatre mais pas par cent, soit divisible par quatre cents. Cette régle des années bissextiles permet d’obtenir une durée moyenne de l’année égale à 365,2425 jours, ce qui est très proche de la durée réelle égale à 365,2422 jours et correspondant à la rotation de la terre autour du soleil.
C’est aussi la rotation de la terre autour du soleil qui explique pourquoi la durée du jour et de la nuit varient en fonction des saisons.
Avec les calendriers annuels, vous pouvez saisir votre agenda en cliquant dans une case, et saisir des notes annuelles en cliquant sur le pied de page en bas du calendrier.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge